Ask'Em - LCLF

Si vous lisez ce texte que j’écris en ne sachant pas trop où je vais,

j’aimerais tout simplement vous dire merci.

 

Merci parce qu’il n'y a que deux raisons

qui ont pu vous pousser à cliquer sur le bouton

qui mène à ce petit mot :

- Vous avez aimé ce morceau et désirez en savoir plus sur ce qu'il est.

- Vous n'avez pas du tout fait gaffe en appuyant.

C'est votre pouce qu'on doit blâmer si vous en êtes là.

« Et puis, Youss, c'est qui, d'abord ? C'est quoi, Ask'Em ? »

 

Quel que soit le motif de votre geste, je vous adresse ce merci.

 

Le Cœur et La Flèche est le premier extrait que j’ai décidé de dévoiler

pour annoncer concrètement l’arrivée imminente de mon album « Farewell »

et c’est donc avec ce titre que je vais pouvoir prendre la température,

et recueillir, non sans appréhension vos remarques,

réactions, avis et autres commentaires.

 

Je compte rédiger un article pour expliquer la naissance de ce morceau,

de son écriture à son enregistrement en passant par la phase de mixage,

mais pour le moment, je me contente de vous écrire ici, directement.

 

J’aimerais que vous sachiez que cette chanson a eu plusieurs vies,

a survécu au passage du temps à mes côtés

et a porté de nombreux manteaux mélodiques,

tous différents, jusqu’à ce jour où il ricoche enfin dans vos oreilles

et, je l’espère, tout au fond de votre poitrine,

là où ça fait boum-boum, boum-boum, boum-boum, inlassablement.

 

C’est pour ça que j’écris.

C’est pour ça que je chante.

C’est de ça dont je parle quand je scande à qui veut l’entendre

que je fais du « rap de sentiments ».

Du rap ? Non. Non, non, plus du rap et pas du slam non plus.

Dorénavant, je fais de la musique de sentiments.

Voilà ce que je fais, ce que je porte, ce que je suis

lorsqu’il est question d’interpréter un texte sur scène

ou dans l’espace confiné d’un studio.

 

A tous ceux qui m’entourent, qui m’ont aidé à l’enregistrement de chacune des pistes,

qui ont imaginé et créé les mélodies, qui m’ont prêté leur voix, qui m’ont soutenu,

qui ont pris en photo chaque instant, qui ont fait naître ces visuels,

qui ont travaillé sur l’album d’une main de maître,

ceci n’est que la première étape avant la naissance de l’album « Farewell ».

Je ne sais pas si vous l’attendez,

mais moi, je n’en peux plus de me l’imaginer là, dans les mains.

 

Vous l’aurez compris, je suis loin d’être seul dans cette aventure inédite.

Je me répète avec mes remerciements,

mais il me faut nommer mes musiciens :

Mozen à la batterie,

Marc Delaval à la basse

et cette voix féminine qui, je le sais, vous plaît tant

n’est autre que celle d’Alice Tréla, également aux commandes des claviers.

Ce titre a été enregistré au studio Ad-Lib de Corbeil par Philippe Namur,

dont la bienveillance n’a d’égal que son professionnalisme.

Le mixage est l’oeuvre de Gilles Olivesi,

ce grand monsieur qui a su repenser nombre de nos morceaux

en insufflant quelque chose de neuf et d’inattendu

tout en respectant l’ADN de notre musique dans chacune de ses propositions.

Et pour ce qui est du visuel d’illustration, vous l’aurez sûrement compris,

on le doit à Leslie Cavarroc, ma talentueuse compagne.

 

Vous tous, Amis, Amour, Cœurs personnifiés, merci.

Et vous autres curieux et inconnus,

vous qui m’avez connu seul sur scène il y a encore quelques années de cela,

vous qui gardez un œil plus ou moins ouvert sur mes activités,

à tous, je vous dis merci.

 

Si vous avez été touché par ce titre que j’affectionne, merci.

Si la flèche que j’ai tirée en armant mon arc a pu atteindre votre cœur,

je vous remercie.

 

Rendez-vous au prochain morceau.

 

D’ici là, faisons voyager ce titre, partageons-le, parlons-en.

Vous feriez ça pour moi ? Le faire voyager, le partager, en parler ?

Dites-moi, vous le feriez ?

 

Et puisque la suite de cette aventure ne peut exister que si vous m’accompagnez,

je vous tends la main en espérant que vous me tendrez la vôtre en retour.

 

L’histoire commence à peine,

je serre tout contre moi le livre dans lequel j’écrirai les lignes suivantes.

 

A bientôt,


Ask'Em